Les Soundfonts (sf2) ou polices de sons

Les Soundfonts, ou polices de sons, sont des timbres d''instruments synthétiques, ou pas. Les Soundfonts se présentent, en général, réunies sous formes de banque, pour répondre au classement des instruments Général MIDI. Ces banques sont gérées par un système de routage indépendant, comme VirtualMIDISynth, le plus simple à installer sous Windows. Il permet de contourner le mauvais système que Microsoft n''a jamais souhaité faire évoluer, et qui doit être le plus ancien de nos ordinateurs. Ce système fonctionne aussi sous Linux.


Le système Soundfont


Logo sf2Ce système d''E-mu n''est pas nouveau, mais il s''est libéré de ses défauts d''antan, avec la montée en puissance des nouveaux systèmes informatiques. En effet, la banque chargée est stockée dans la mémoire vive, et la place occupée posait problème à l''époque, tout comme le temps de latence, c''est à dire celui que met le processeur à pratiquer les calculs. Des formats se sont succédé (.sbk), dont un système de compression (.sfArk), pour ne retenir que le dernier (.sf2). Ces problèmes ne sont donc plus d''actualité, et lorsqu''on utilise le MIDI, il serait bien dommage de se passer des banques Soundfont, tant elles améliorent sa qualité sonore.

Les Soundfonts, c''est l''équivalent sonore des polices textuelles. Lorsque le système Midi vient à lire un Do sur la partition, et que celui-ci doit être joué par une trompette, tous les paramètres afférents à la lecture de ce Do, seront envoyés au système de synthèse, en lui demandant de les router vers le N° de l''instrument correspondant à la trompette. Le système de synthèse et son instrument trompette se chargeront de synthétiser un signal interprétable par le système de production (la carte son) et à ce stade, ce signal est l''équivalent de celui envoyé par un micro réel vers l''enregistrement ou l''amplification. Il se présente à l''entrée de la carte son, ou autre système sonore, et sera traité comme n''importe quel flux entrant, puis routé vers la sortie haut-parleurs, ou casque, enfin vers nos oreilles.

Ce cheminement sera répété pour l''ensemble des notes présentes sur ce temps de la mesure, et ce, jusqu''à une limite, celle déterminée par le nombre d''instruments qui vont pouvoir le faire en même temps. Pour le standard GM actuel, ils sont 16 canaux à pouvoir être routés et mélangés dans un environnement stéréo. Le canal 10 est spécifiquement réservé aux percussions et batteries, dans un monde parfait qu''il n''est pas, pour certains. Chaque note représente alors une percussion.

En cas de panne autre que la cochlée, le problème est toujours soit avant, soit après la carte son. S''il est avant, il le sera alors soit avant, soit après le système de synthèse et ainsi de suite. On remonte toujours vers sa source par quelques simples tests, qui permettent de progresser rapidement vers ce problème. Et c''est comme cela qu''on s''aperçoit que le fichier Midi source était vide.

Le système Soundfont offre une large palette d''instruments, qui sont le plus souvent des échantillons non-synthétiques. Ces sons audios au format Wave sont directement enregistrés en studio, et optimisés à partir d''un micro idéalement positionné. Pour un instrument, c''est chaque note qui est enregistrée, puis la collection forme l''ensemble de l''instrument, qui viendra après multiples réglages, rejoindre les 127 autres de la banque GM. Et il en va de même pour la section des batteries et percutions. La qualité augmente d''autant la taille de la banque.

Ce système, qui représente l''équivalent d''un synthétiseur, permet aussi de construire sa propre banque, et même d''y loger ses propres enregistrements. Il permet surtout une utilisation dans les séquenceurs, ou logiciels d''enregistrements, et peut être géré à partir de n''importe quel instrument externe MIDI. Il est donc possible d''utiliser les sons des polices, en direct, à partir d''un clavier, de pads ou de toute interface communiquant en MIDI. Enfin, on trouve des instruments à l''unité, qui sont spécifiques aux timbres de l''instrument traité. Un violon peut se présenter sous forme de banque, qui ne traite que cet instrument, en le déclinant sous ses types de violons, par exemple. Il en va de même pour la batterie, ou chaque élément se retrouve listé en collection, afin d''y trouver le timbre précis de la caisse claire, que l''on pourra alors ajouter à celui de la charleston déjà choisie. Dans le cas d''un enregistrement, il sera possible d''affecter les 16 canaux à la seule batterie, affinant ainsi le rendu par la multiplication des choix paramétrables.

On pourra se constituer quelques banques spécifiques, et les garder sous la main. Pour la pop, par exemple, la drums, la basse et les nappes sont 3 banques, qui une fois constituées, offrent la rapidité de sélection et d''utilisation, qui convient à la composition et à l''ajout des guitares qui seront jouées par-dessus. Ensuite, il sera toujours temps d''améliorer la batterie avec un logiciel spécialisé, comme par exemple EZdrummer.

Ces banques peuvent servir au remplacement de la banque GM sous Windows, par l''intermédiaire d''une interface qui permet de les gérer comme VirtualMIDISynth, la solution la plus simple.

Pour une installation de base sous Windows, -> suivez ce guide.

Pour un fonctionnement sous Linux -> Soundfont Linux, les Soundfonts d''un éditeur libre Swami Project et, pour aller plus loin dans le Mapping/routage -> Mao Linux

Enfin, pour les problèmes de poids, un système de compression sans perte de données offre une solution : sfArk SoundFont Compression


Les systèmes contrôleurs de Sounfonts


    • CoolSoft VirtualMIDISynth

Que ce soit pour lire du Midi, Karaoké ou l''utiliser pour les jeux, changera le rendu sonore des fichiers. Facile à installer sous Windows, ce contrôleur prendra en charge la gestion des banques Soundfont (Guide). En usage normal, on choisit une banque, et elle reste à demeure, autant en télécharger une de qualité.

    • Synthfont systéme : un système qui permet d''aller plus loin que la simple gestion des banques Soundfonts. La suite d''interfaces proposées, permet une gestion détaillée et complète sur tous matériels.
    • Les pilotes BASSMIDI : et leurs librairies audios, ou leurs utilitaires qui étendent les possibilités. Un site en anglais indispensable, à voir avant de choisir.
    • sfz by Cakewalk : ce logiciel sampleur maintenant gratuit, lit les banques sf2 et sfz, ou encore, s’utilise comme outil pour Standalone ou VST. (Voir la FAQ)
    • Take 1 : en téléchargement sur cette page, sous deux versions pour Standalone ou VST. A moins que vous ne le trouviez sur le site de son célèbre éditeur Terry West Productions
    • Munt Project : notons enfin le projet Sourceforge de ce synthétiseur logiciel multi-plateforme, émulation de Roland MT-32.

Les banques Soundfonts au standard GM


Pour faire votre choix, voici un enregistrement mp3 à partir du midi, fait dans les mêmes conditions, avec les différentes banques ci-dessous :James Bond (Thème) pour les cuivres :CrisisGeneralMidi - SGM v2 - Titanic - Arachno - FluidR3
Il était une fois dans l''ouest (Thème) un peu plus difficile, avec cœurs et violons :CrisisGeneralMidi - SGM v2 - Titanic - Arachno - FluidR3Télécharger ces banques: