Ballade de Hollis Brown.kar

€0.01
Référence: file5426
Taille en ko: 
20
Date de modification: 
Contenu du fichier
@KMIDI KARAOKE FILE@LFRUDEK@TBallade de Hollis Brown (1958)@THugues AUFRAY@TSéquence et karaoké ==> frudek

"Créé par frudek"
Hollis Brown habitait un coin perdu loin de la ville,
Hollis Brown habitait un coin perdu loin de la ville.
Avec sa femme et ses six gosses dans un bidonville.

Pour trouver du travail, il chercha longtemps sans rien dire,
Pour trouver du travail, il chercha longtemps sans rien dire.
Tes enfants ont si faim qu’ils en ont perdu le sourire.

Ils se pendent après toi, leurs yeux ont des lueurs de folie,

Ils se pendent après toi, leurs yeux ont des lueurs de folie.
Et toi, tu tournes en rond te demandant pourquoi tu vis.

Les rats mangent ton pain et l’angoisse mange ton cœur,

Les rats mangent ton pain et l’angoisse mange ton cœur.
Y'a-t-il seul’ment quelqu’un qui ait pitié de ton malheur?

Il priait le seigneur de lui envoyer un ami,
Il priait le seigneur de lui envoyer un ami.
Si tu n’as pas d’argent, tu ne peux pas avoir d’amis!

Ton herbe devient noire, il n’y a plus d’eau dans ton puits.
Ton herbe devient noire, il n’y a plus d’eau dans ton puits.
Prends ton dernier dollar, achète huit balles pour ton fusil.

Autour de la baraque, on entendit huit coups de vent,
Autour de la baraque, on entendit huit coups de vent.
Et puis, huit coups de feu comme des claques d’ouragan...

Huit personnes sont mortes dans un taudis au Dakota,
Huit personnes sont mortes dans un taudis au Dakota.
Et au même moment, huit enfants sont nés loin de là...

Prix : €0.01