Comme des pierres qui roulent.kar

€0.01
Référence: file5442
Taille en ko: 
121
Date de modification: 
Contenu du fichier
@KMIDI KARAOKE FILE@LPatty (2004)@TComme des pierres qui roulent@THugues Aufray@TMis en paroles par Patty@K@I From Shreveport, La. U.S.A.

Je revois ce temps quand belle au vent
Tu jettais en riant aux mendiants quelques sous
On te disait: "Gare petite! Tu vas trop vite"
Tu nous prenais tous pour... oui, des fous
Tu aimais tant plaisanter
Et te moquer des paumés ça, ca t'amusait
Tu parles moins, moins qu'hier
Et tu fais moins, bien moins la fière
Quand tu pointes à la cantine, le coeur
En exil.

Mais ou vont ces filles
Ces sans domiciles
Cette foule sans nom
Inconnue d'horizon
Ces exclus que l'on foule
Comme des pierres qui roulent.

Tu as fait la grande ecole, Miss solitude
Mais tu as passé tes etudes à rêver, à te griser
Là-bas personne n'a su t'enseigner à vivre la rue
Aujourd'hui tu te sens nue, éperdue
Tu disais "Moi jamais compromise
Avec ces vagabonds" mais surprise là, tu réalises
Ah! Non qu'ils n'échangent pas, que... des devises
Quand tu vois leurs yeux défaits comme des valises
Et quand tu leur proposes un petit deal,
Tendre et fragile.

Mais ou vont ces filles
Ces sans domiciles
Cette foule sans nom
Inconnue d'horizon
Ces exclus que l'on foule
Comme des pierres qui roulent.

Mais ou vont ces filles
Ces sans domiciles
Cette foule sans nom
Inconnue d'horizon
Ces exclus que l'on foule
Comme des pierres qui roulent.

Tu n'as jamais regardé le coeur de ces clowns, jongleurs
Quand ils donnaient pour toi tant d'ardeur
Tu' as jamais su voir où est le vrai bonheur
Et qu'il ne faut jamais compter que sur sa propre, oui, ferveur
Tu aimerais mieux monter le cheval de chrome de ton diplomate
Qui portait à l'épaule une siamoise, une acrobate
Mais soudain tu découvres et alors tout se gâte
Non qu'il n'etait pas vraiment pour toi, l'aristocrate
A qui tu as déja livré tous tes secrets,
Les plus subtils.

Mais ou vont ces filles
Ces sans domiciles
Cette foule sans nom
Inconnue d'horizon
Ces exclus que l'on foule
Comme des pierres qui roulent.

Princesse de Cote d'Azur, tes amis prestigieux
Buvaient souvent aux victoires et au jeu de tes yeux
Echangeant en cachette ces gadgets mystérieux
Qu'il est temps de mettre au clou, ou au feu
Oh! Il le sait bien, oui qu'il t'amuse
Ton Napoleon, ce gueux, aux belles phrases si confuses
Oh! Vas vers lui il t'appell' mais ne lui refuses
Rien quand tu n'as plus rien,
Tu n'as même plus d'excuses
Tu deviens l'invisible aux sondages des listings
D'état civil.

Mais ou vont ces filles
Ces sans domiciles
Cette foule sans nom
Inconnue d'horizon....

Prix : €0.01