Fichiers extensions paroles tonalité et listage

Extensions de fichiers

Norme des fichiers MIDI

Carte son

Lister vos fichiers et dossiers

Ligne design

Extensions de fichiers

Ligne design

Les fichiers informatiques possèdent tous une extension après leur nom. Par exemple : Nino Ferrer - Le sud.kar
Ces extensions servent à identifier un type de fichier et à associer leur ouverture à un logiciel. Pour les fichiers à la norme MIDI, il existe deux extensions : .mid (pour un fichier midi) - .kar (pour un fichier karaoké).

L'affichage de ces extensions peut être paramétré, c'est à dire vu ou caché pour l'utilisateur. Si les extensions n'apparaissent pas, il faut donc changer leur paramétrage.

Changer le paramétrage pour voir les extensions

Sous Windows 10

  • Rendez-vous dans l'explorateur Windows, cliquez sur l'onglet "Affichage" ou utilisez les touches ALT & V du clavier.
  • Dans le ruban, à l'extrémité droite, sélectionnez les options et "Modifier les options des dossiers et de recherche".
  • Dans "Options des dossiers" sur l"onglet "Affichage", trouvez "Masquer les extensions des fichiers dont le type est connu" et décochez la puis validez

(Voir image ci-dessous)

Sous Windows 7

  • Rendez-vous dans l'explorateur Windows, cliquez en haut à gauche sur "organiser" puis sur "options des dossiers et de recherche".
  • Dans la fenetre qui s'ouvre, cliquez sur l'onglet "affichage"
  • Trouvez "Masquer les extensions des fichiers dont le type est connu" et décochez la puis validez

Mise en garde

A partir de maintenant, vous devriez voir les extensions apparaitre pour tous vos fichiers.
Si vous changez des extensions sans savoir ce que vous faîtes, vous risquez de rendre votre fichier inutilisable.

Changer l'extension des fichiers MIDI

Vous souhaitez lire ou ouvrir un fichier karaoké avec un logiciel séquenceur ou un clavier mais celui-ci ne reconnait pas le format .kar. Dans ce cas, vous pouvez changer l'extension de votre fichier .kar en la renommant .mid. Cette manipulation est sans risque et vous permettra d'importer votre fichier pour l'utiliser. Si vous souhaitez garder l'original, pensez à faire une copie avant. Sinon, il vous suffira de renommer l'extension inversement.

Ligne design

Norme des fichiers MIDI

Ligne design

GM1, GM2, GMLite

La norme GM1 date de 1991 et répond aux critères suivants :

  • 24 voies de polyphonie pour la mélodie et les percussions, ou 16 voies pour la mélodie et 8 pour les percussions. Toutes ces voies doivent être sensibles à la vélocité.
  • 16 canaux MIDI pouvant chacun jouer un type d'instrument différent, le canal 10 étant dédié aux percussions.
  • 16 instruments doivent pouvoir être joués simultanément. Au moins 128 instruments et 47 percussions doivent être disponibles et leur numérotation est normalisée.
  • Les messages de contrôle continus 1, 7, 10, 11, 64, 121 et 123, les RPN 0, 1 et 2, la pression et le pitch bend doivent être gérés.
  • Certains messages système doivent être interprétés, parmi lesquels ceux d'accordage et les messages système GM1.

La norme GM2 date de 1999 et augmente les critères :

  • Instruments et des kits de percussion GM2
  • Sélection de banque
  • Sélection d'instrument dans la banque
  • Note: hauteur, durée, vélocité...
  • Registered Parameter Number (RPN): liste de paramètres modifiables
  • Panoramique: pour positionner un instrument dans l'espace (complètement à gauche ou à droite, ou au milieu, ou n'importe où dans l'intervalle.
  • Chorus: permet d'enrichir le son en lui donnant un effet de chœur
  • Réverbération: apporte un écho discret; exemple: réverbération d'église, opéra, théatre, salle de bal, pièce, plaque métallique, salle de bains ....
  • Messages 'system exclusive' (SYSEX): des messages spécifiques à un constructeur
  • Répondre à de nombreux messages de contrôle, parmi lesquels: sélection de banque, modulation, temps de portamento, sostuento, temps d'attaque, réglages de vibrato, réglages de chorus, réglages de réverbération

La norme GM Lite date de 2001 et elle est une norme allégée, soit minimale pour des instruments n'ayant pas suffisamment de ressources. Peu employée.

Voir toutes les pistes MIDI d'un fichier

Il arrive parfois qu'un fichier MIDI se présente sous une seule piste stéréo. On entrevoie bien que les pistes séparées existent, mais elles apparaissent soudées entres elles. Pour dissocier les pistes et donc, les voir séparément, il va falloir trouver le programme adéquat dans le logiciel séquenceur, qui existe aussi dans nombreux claviers. Le mieux est de faire une recherche pour son matériel ou consulter l'aide, souvent à la rubrique "Importer du MIDI".

Pour se faire une idée, par exemple dans Cubase, il faut sélectionner la part puis clic droit et MIDI : "Dissoudre les conteneurs".

Changer la tonalité, la sauvegarder

Le midi offre la possibilité de changer la tonalité sur presque tous les lecteurs, presque tous les claviers. Par exemple dans "VanBasco Player" cela se passe dans "Control", sur la réglette "Key".

Dans le cas d'un clavier voire même d'un logiciel, le midi est souvent charger en mémoire tampon et les manipulations ne sont pas forcément apportées au fichier lui-même. Lorsqu'on souhaite conserver cette tonalité, il suffit normalement d'enregistrer en créant un nouveau fichier à partir de la mémoire tampon pour garder les modifications.
Si cela n'est pas possible, il reste toujours la possibilité de l'enregistrer en audio, pendant que le lecteur le joue.

Ligne design

Carte son

Ligne design

La résolution :

C’est le niveau de détail d'un échantillon, plus elle est élevée, plus le son sera précis et fin. Les cartes son grand public offrent des résolutions de 16 ou 24 bits.

L'échantillonnage :

C’est la fréquence à laquelle les valeurs sont capturées, appelée aussi cadence d'échantillonnage, ou taux d'échantillonnage, exprimée en Hz. Un CD audio contient des données échantillonnées à 44,1 kHz (44 100 échantillons par seconde). Les cartes son actuelles présentent des fréquences d'échantillonnage de 48, 96 ou 192 kHz (48 000, 96 000 ou 192 000 échantillons par seconde).
Plus l’échantillonnage est élevé, plus le son est détaillé.

Toutefois, pour un usage normal, le standard 16 bits et 44,1 kHz suffit largement. Pour l'enregistrement, au-delà de ce standard, les fichiers créés peuvent atteindre des tailles importantes sur votre DD. Mémoire et processeur seront aussi plus sollicités.

Ligne design

Lister vos fichiers et dossiers

Ligne design

Il n'est pas toujours simple d'obtenir la liste de ses fichiers. Le plus simple est de le faire avec un BAT. Voici comment faire la liste de tous les fichiers d'un dossier sous Windows. Le mode est récursif, c'est à dire qu'il parcours tous les dossiers contenu dans le dossier où se trouve le BAT. Le temps d'exécution peut prendre plusieurs minutes : (* il faut voir les extensions de fichiers)
- clic droit sur le bureau et "Nouveau" puis "document texte"
- enregistrez-le en le nommant : ListeBank.bat
- ouvrez ensuite ce fichier (.bat) qui doit être vierge avec le bloc-notes
- collez dedans le code suivant :

REM-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
@echo off
setlocal enableextensions enabledelayedexpansion
pushd %1
REM Définition du chemin d'analyse.
set root=%1
REM Parcours de tous les fichiers de l'arborescence courante.
for /f "tokens=* usebackq" %%I in (`dir /a /b /-p /s`) do (
REM Uniquement les fichiers, pas les répertoires.
echo %%I >> Liste_des_fichiers.txt
)
popd
goto :eof
REM-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il suffit ensuite de placer ce fichier dans le dossier que vous voulez lister et double-cliquer dessus. Un autre fichier sera alors créé qui s’appellera "Liste_des_fichiers.txt" et qui contiendra la liste de tous tes fichiers avec leurs chemins. Cela permet aussi de coller cette liste dans Excel et de travailler facilement avec.

Attention : les fichiers .BAT sont des exécutables qu'il vaut mieux détruire une fois qu'on ne s'en sert plus.

Pour ne lister uniquement que les dossiers, il faut simplement retirer "/s" dans la boucle for, soit remplacer la ligne :
for /f "tokens=* usebackq" %%I in (`dir /a /b /-p /s`) do ( par
for /f "tokens=* usebackq" %%I in (`dir /a /b /-p`) do (